L'Harmonie de la Fuye en 1978

la fuye 1978

 

L’harmonie de La Fuye a été créée en 1886

Rapidement elle monte en puissance d’effectif et elle est pour la ville de Tours une société de grande valeur par ses concerts, participations aux fêtes de quartier et nationales, jusqu’à la guerre de 1914, période où la société est mise en sommeil, ses musiciens étant au front.

 En 1921 elle reprend ses activités.

 En 1925 elle compte une soixantaine de musiciens mais en 1932 elle se divise en 2 groupes appelés « Musique de la Fuye » et « Harmonie de la Fuye » ;

 Après la seconde guerre mondiale, ces 2 groupes ont l’intelligence de se regrouper pour ne former qu’une seule société appelée « Patronage et sociétés musicales de La Fuye » dirigée par Monsieur Papaix. Déjà à l’époque des bénévoles donnent des cours de musique aux jeunes.

 La société a connu des hauts et des bas jusqu’en 1987, date à laquelle le chef actuel, Monsieur Jean-Pierre Guillon a succédé à Monsieur Senon (également chef de la musique de Beaujardin).  Actuellement elle compte une quarantaine de musiciennes et musiciens qui se réunissent pour les répétitions  tous les jeudis soirs sauf en juillet-août

L’harmonie offre chaque année une vingtaine de prestations (concerts, cérémonies militaires, fêtes de quartier, etc .)

 Monsieur Guillon dirige bénévolement l’harmonie, l’orchestre des jeunes et la chorale. Il a créé l’Ecole de Musique dont il est le directeur.

 

A noter que l’harmonie de La Fuye est la dernière musique de quartier de la ville de Tours